Linux ou Windows, que préfére X Plane

Et Oui, ce débat ancestrale est de retour, mais pas pour les mêmes raisons que d’habitude.

Dans cette Article,  je vais  comparer  le comportement que ces deux OS lorsque que l’on fait tourner X Plane 11 dessus.

Et s’il y a matière a développer, je ferai peut être le jeux du pour et du contre.

La configuration qui sera utilisé sera la suivante:

  • Intel Core i7 4790K Cadencé à 4 GHz, Nombre de cœurs: 4 physique(s), 8 logique(s)
  • ASUSTeK COMPUTER INC. MAXIMUS VII RANGER Rev 1.xx
  • 16 Go de mémoire totale de type DDR3 à 799.57 MHz
  • NVIDIA GeForce GTX 1070
  • SSD SamsungSSD850EVO250GB de 232.89 Go SATA III
  • SSD KINGSTONSV300S37A240G de 223.57 Go SATA III
  • FPS sous windows oscillant entre 10 à 20 avec des chutes non expliquées

Installation de linux

L’installation de Linux c’est bien passé 10 minutes + 5 minutes de mise à jours. 

La version installé est la Ubuntu Bionic beaver 18.04 LTS, à l’origine je voulais mettre la 19.04 Disco Dingo, mais lors des premiers essaies n’était pas bon. Un peu trop jeune.

Donc sur la 18.04, il a fallut que j’installe les lib de la carte son et que j’active les librairies de la carte graphique. 

Installation de X Plane

Après avoir due réinstaller totalement X Plane  et 60 giga à re-télécharger. Les premiers essaies sont encourageant, des pointes à 58 fps et une moyenne à 41. Mais le simulateur et d’origine, il lui manque quelques petites choses.

L’étape suivante, la réinstallations des tuiles de Ortho4xp. Et sous Linux, la gestion des liens symboliques et beaucoup plus intuitif que sur windows. Glissez/déposez avec SHIFT et CTRL, on ne peut pas faire plus simple. Et là c’est le drame, enfin presque le drame, 27 FPS de moyenne grosse perte, mais il faut prendre en compte que mes tuiles ont une définition de 18, ce qui n’est pas négligeable.

Mais en prenant un avion un peu gourmand les FPS perdent encore du terrain. Et on arrive à 24 en moyenne.

 

Installation de FFS2Play

Bon, voici l’étape qui m’inquiétait le plus.

En effet sur la 19.04, certaine librairies n’ont pas été changées se que rend l’installation et l’utilisation très compliquées.

Mais comme je suis sur la 18.04, cela c’est passé normalement, pas de soucis a signaler.

Maintenant que se passe t’il avec des AI. Honnêtement, FFS2Play fonctionne sans soucis, mais le nombre d’images à encore chuter, 19 FPS

Après quelques heures d’utilisation

avant de dire si avoir testé Xplane sous linux fut une bonne idée, il faut aussi que je vous montre la vérité

LFOH Cirus Vision SF50
Regardez bien les reflets de l'appareil, admirez le grain du tarmac
LFOH Cirus Vision SF50 tuile à 18
Regardez les reflets du soleil sur les bâtiments et les avions
F4-Phantom II à LFRJ
LFOH Cirus Vision SF50 tuile à 18
La qualité demandée
Précédent
Suivant

Au vue de la qualités des images que me sort mon pc, je dois avouer qu’il serait très injuste de lui demander plus ou de le blâmer sur la fluidité des images.

Surtout que si l’on regarde de nouveau la configuration il y a un petit soucis. Les barrettes mémoires tourne à 800 MHZ, une ancienne norme DDR3. Résultat ça coince dans les tuyaux.

 

Donc déjà même avec 16 Giga de Ram, quelque soit l’OS, le résultat était évident. Un OS lorsqu’il est saint (pas de soft qui tourne pour rien) et que sa Plateforme hardware et correctement dimensionnée (mémoire vive suffisante) n’impact pas autant que l’on pourrait le craindre.

 

Il ne faut pas oublier non plus qu’a la base un PC ne sert qu’a faire une chose à la fois et que c’est vraiment dans la simulation que la mauvaise habitude est arrivée de faire plusieurs chose à la fois avec la possibilité d’utiliser plusieurs écran. Un écran de vol, un second pour avoir des logiciels de navigations, et plus si le budget le permet.

 

Et oui les logiciels de confort (cartographie, youtube, OBS…) sont les boulets que doivent traîner votre simulateur.

Pour conclure

Si un ordinateur est sous dimensionné pour le rôle pour lequel il a été prévue, le changement d’OS n’a aucun intérêt. Si cet OS est entretenu, il vaut n’importe quel autre.

 

Et merde, retour à la case départ? Le bien contre le mal, le payant contre le gratuit, le…